85
le meilleur des sorties pour enfants

Ornithologues d'un jour : les Kidireporters à la Cité des oiseaux

Il fait un temps splendide en cet après-midi de juin : météo parfaite pour découvrir la Cité des oiseaux, réserve naturelle ornithologique d'une grande richesse et lieu d'animations passionnant pour les naturalistes en herbe. On vous raconte notre après-midi au grand air à l'écoute des pépiements...

Armés de jumelles et de bonnes baskets, Isaure (12 ans), Lucien (14 ans) et Louis (10 ans) ont arpenté les sentiers balisés de la Cité des oiseaux pour découvrir les nombreuses espèces d'oiseaux qui y vivent ou y nichent (près de 200 différentes espèces passent par là !!), apprendre à les observer et à les reconnaître.

"Les précieux perdus de Sweety" : un jeu de piste familial, adapté aux plus jeunes

Pour débuter notre visite, Matthieu, le responsable du site, nous propose de nous lancer dans un jeu de piste qui nous permettra de découvrir le lieu dans son ensemble et de commencer à observer les oiseaux... Chacun reçoit une paire de jumelles. Vincent, un des animateurs du site, nous lance dans le jeu...

Sweety la Huppe a perdu la clé du coffre où elle conserve tous ses trésors... Nous devons l'aider à la retrouver. Pour ce faire, tout au long d'un parcours, nous avons des énigmes à résoudre, aidés pour cela par les amis de la jolie Sweety. Isaure est responsable de la carte : elle nous guide vers les différentes étapes du jeu. Let's go !

Nous rencontrons d'abord le triton qui nous demande de repérer son amie la huppe bien cachée. Nous réussissons avec difficulté à découvrir la 1ère couleur du code...  Alors, petit conseil, ouvrez bien les 2 yeux pour retrouver la silouhette de Sweety cachée dans les herbes !

Deuxième étape : nous avons rendez-vous avec le faucon crécerelle qui nous met au défi de retrouver un intrus en jouant à un jeu de mémory de la nature. Lucien est le plus fort... et Louis a un gage : il doit imiter le cri du faucon ! On rigole bien... et nous repartons avec la 2e couleur du code.

Au cours de la balade, l'écureuil nous invite à ouvrir nos sens, voire jouer les équilibristes. Arrivés à l'observatoire, nous faisons une pause pour observer le plan d'eau. On règle les jumelles et on profite : à nous les grandes aigrettes, les aigrettes garzettes, les fuligules milouins... Quel spectacle !

Mais il nous faut avancer... La martre nous demande de retrouver le long du sentier différents éléments. Là encore, soyons de fins observateurs pour localiser le nichoir, le tas de bois ou la cabane à insectes. On parvient à retrouver l'intrus qui n'est pas sur le sentier : la 3e couleur du code est à nous.

Pour connaître la dernière couleur du code, le criquet propose un redoutable jeu : la boîte mystère. Les kidireporters doivent plonger leur main dans différents trous pour découvrir des plumes. Mais... qu'est-ce qui se cache dedans ? Parvenus au bout du parcours, nous devons encore remettre les couleurs dans l'ordre pour savoir quelle clé choisir. Lucien raconte une histoire qui permet de déterminer le bon code couleur. Isaure décroche une clé et réussit à ouvrir le coffre à trésors de Sweety ! À l'intérieur, toute l'équipe découvre tous les précieux de la petite huppe et Vincent nous en apprend davantage sur ce très bel oiseau.

L'empreinte

L'empreinte

Pour finir le jeu de piste en beauté, Vincent propose aux kidireporters, qui le méritent bien, de fabriquer une empreinte de patte de la huppe fasciée. Lucien, Isaure et Louis reçoivent une petite boule d'argile, qu'ils applatissent. Sur cette rondelle, ils viennent appliquer la matrice de la patte et l'empreinte appraît. Ils gravent le prénom de la huppe et repartent avec ce joli petit souvenir fabriqué par eux.

L'avis des kidireporters
Nos trois naturalistes ont beaucoup apprécié ! Ils recommandent le jeu de piste pour les familles, notamment celles avec de jeunes enfants, dès 4 ans. Entre frères et soeurs, tous les petits jeux vont bien fonctionner. C'est une très bonne entrée en matière pour découvrir le site dans sa globalité.

> le jeu de piste coûte 3€ par famille ; il est possible de le réserver en ligne.

L'observatoire ♥

L'observatoire ♥

Après le jeu de piste, nous sommes retournés à l'observatoire qui offre un vaste panorama sur l'étang. Nos kidireporters ont a-do-ré y passer du temps à observer les oiseaux, évidemment. Nous avons eu la chance d'être accompagnés par Vincent, un super guide-naturaliste. Il faut vraiment prendre le temps de se poser, de bien régler ses jumelles et de changer de point de vue. On a eu la chance de voir hérons, aigrettes, foulques macroules, gallinules poule-d'eau et autres canard colvert...

> on ne saurait trop vous conseiller de profiter de l'observatoire l'été pour y voir un maximum d'espèces !
> en plus, en juillet et août, un animateur est dans l'observatoire, à partir de 15h,  pour vous aider et vous informer.
> le reste de l'année, un membre de la LPO est présent tous les dimanches de 14h30 à 17h30.

Le centre de découvertes ♥

Le centre de découvertes ♥

L'exposition permanente "Au coeur des migrations animales" a beaucoup plus aux kidireporters. Le parcours est très riche en informations et se fait en 5 escales qui permettent de comprendre les déplacements des animaux migrateurs à travers le monde. L'exposition est très dynamique avec de nombreux outils interactifs. Et le décor nous plonge au coeur de la nature. 
> il faut compter une bonne heure et demie pour visiter le parcours dans son intégralité en prenant le temps de lire et d'utiliser les outils mis à disposition

L'exposition photo "Les oiseaux des étangs"

L'exposition photo "Les oiseaux des étangs"

On termine notre balade en déambulant entre les panneaux présentant chacun une photographie. Les clichés sont du photographe naturaliste Louis-Marie Préau, qui a passé une année, par intermittence, au plus près des oiseaux des étangs. De cette immersion, il en est ressorti de magnifiques photos, prises sur le vif.

L'exposition photographique permet de clore cet après-midi au vert en beauté ! Nos kidireporters n'ont qu'une envie : revenir à d'autres saisons, d'autres moments pour observer de nouvelles espèces ! On risque bien de devenir des habitués...

Infos pratiques

  • Tous les horaires sont à retrouver ici >>>
  • Le lieu est propice à un bon pique-nique à l'ombre des grands arbres et au son des chants d'oiseaux : plusieurs tables de pique-nique sont à disposition.
  • Des jumelles peuvent être prêtées : les demander à l'accueil.
  • En été, les animations nature sont nombreuses : le programme est à retrouver sur Kidiklik et sur le site internet de la Cité.

Retour haut de page

Que faire avec les enfants pendant les vacances d'été à Paris ?