le meilleur des sorties pour enfants

On a testé ... Nettoyer la plage avec des enfants !

// Article écrit par Estelle de Kidiklik Vendée //

Kidiklik a participé à un nettoyage de plage organisé par l'association "Les Mains Dans Le Sable". Le principe est simple : se réunir (le plus possible) pour rendre une plage propre ! Équipé de nos gants et de nos sacs-poubelle, une grande mission attendait les enfants !

Chaque année des tonnes de déchets s'accumulent dans l'océan, causant malheureusement de gros dégâts pour la faune et la flore ... Avec les dernières tempêtes, la mer en a rejeté une partie sur nos plages.

Ce jour là 1.4kms de côte ont été nettoyés à Talmont St Hilaire par 49 bénévoles, près de 156 kilos de déchêts ont été ramassés (sans compter les déchets très encombrants), un tas de choses trouvées à droite, à gauche, sous les cailloux, dans les algues : matériel de pêche, de navigation, beaucoup de bouteilles plastiques et flacons, du polystyrène, ce qui représente en tout un volume énorme !

On sensibilise les enfants

On sensibilise les enfants

En plus d'avoir fait un geste pour la planète, c'est aussi l'occasion de faire une belle balade, de découvrir de beaux endroits, de crapahuter de rochers en rochers, bref, une super sortie "ludo-éco-éducative" !

Lors des nettoyages de plage, nous vous conseillons de prendre des chaussures fermées, certaines associations prêtent des gants, mais si vous en avez, apportez-les :)

Comment participer ?

Comment participer ?

Bien-évidemment c'est un geste à adopter au quotidien - un déchet par terre, même si ce n'est pas le nôtre, on le ramasse - Beaucoup de villes côtières organisent des nettoyages de plages.

L'association "les Mains Dans Le Sable" en organise une par mois, suivez-les sur Facebook et leur site internet !

Vous avez repéré une plage très sale qui mérite beaucoup de mains pour la remettre en état, envoyez un message à l'association, afin d'organiser un nettoyage collectif !

« Individuellement, nous sommes une goutte d’eau. Ensemble, nous sommes un océan. » – Ryunosuke Satoro

Retour haut de page

Jacob et les chiens qui parlent